Nies Cools (Reismicrobe)

Si ça vous démange, vous devez voyager

Tout a commencé par une page avec des aventures de vacances et des photos pour les amis et la famille... Pour finalement devenir le blog « Reismicrobe » et un profil Instagram du même nom comptabilisant près de 9000 followers.

« Un loisir devenu incontrôlable, qui fait partie de ce que je suis et de ce que je fais » Derrière Reismicrobe se cache Nies Cools, une mère entrepreneure de 32 ans. En plus d'être mère à temps plein et blogueuse, Nies travaille comme coach en réseaux sociaux dans sa propre entreprise « Socialized ». Comment Nies parvient-elle à garder le cap ? « En appuyant sur le bouton STOP à temps et en partant en voyage. »

1

Comme le nom de votre blog l'indique, vous aimez voyager. Comment est née cette passion pour les voyages ?

En fait, je suis en retard dans ce domaine, je n'ai pas attrapé le virus du voyage étant petite. En effet, comme mes parents ont une pépinière, nous ne pouvions pas partir en vacances pendant une longue période. Certainement pas en été, car il fallait arroser les plantes. J'ai étudié le tourisme à l'école secondaire, donc j'avais toujours le goût du voyage quelque part en moi. Ce n'est que pendant ma lune de miel en Thaïlande que j'ai ouvert les yeux et que ma passion pour les voyages a véritablement émergé. Je suis tombée amoureuse de la nature, des gens et de la nourriture. Là-bas, mon mari et moi avons aussi décidé d'interrompre le stress quotidien plus souvent en voyageant ensemble. Et nous continuerons à le faire.

2

Quel est le plus bel endroit que vous ayez visité ?

Ce n'est pas un choix facile parce que j'ai déjà visité beaucoup de superbes endroits. Si je dois vraiment choisir, je dirais le Mexique. C’est vraiment un magnifique pays ! J'ai été particulièrement impressionnée par le charmant village de montagne de San Cristobal de las Casas. Au cours de ce voyage, nous avons visité un village maya authentique, où vivent encore des Mayas, en compagnie d'un guide local. Le guide était aussi originaire de cette tribu et avait donc beaucoup de relations. Comme nous étions presque à Pâques, il y avait beaucoup de rituels et de processions dans le village. Grâce à notre guide, nous avons pu assister au rituel d'un chef spirituel, où de l'alcool flambé circulait. Cette expérience est gravée dans ma mémoire, car je sais combien elle est unique. Ce n’est pas quelque chose que tous les touristes ont pu voir.

3

Quelles trésors cachés avez-vous découverts en voyage ?

Lors de notre parcours dans le nord du Maroc, nous nous sommes retrouvés à Fès, une ville qui devient de plus en plus populaire pour les city-trips. Comme beaucoup d'autres touristes, nous y avons visité Chefchaouen, la ville bleue. En fait, cet endroit n'est plus un trésor caché. Un peu plus loin, on trouve la ville portuaire de Larache, où nous avons séjourné. Une ville marocaine authentique avec peu de touristes. Quelle belle découverte !

4

Quelle vue n'oublierez-vous jamais ?

J'ai déjà vu plusieurs beaux panoramas, mais je choisirais la vue sur les Trois Rondavels en Afrique du Sud. Nous nous y sommes arrêtés au cours d'un parcours panoramique en voiture. Une vue d'une beauté étonnante qui m'a coupé le souffle.

5

Quel sera votre prochain voyage ?

Notre prochaine destination est Majorque. Chez moi, la recherche d'un voyage commence généralement quelques semaines avant le départ. Très souvent, je ne fixe pas de destination à l'avance, mais je regarde en ligne quels vols sont bon marché à ce moment-là. Parmi les différentes possibilités, je choisis ensuite avec mon mari notre destination de vacances. Cette fois, ce sera Majorque. En soi, c'est une île très touristique, nous irons donc probablement au nord ou à l'est en voiture de location, où il y a des maisons de vacances tranquilles.

« La ville bleue de Chefchaouen n'est peut-être plus un joyau caché, mais c'est un lieu fascinant à ne pas manquer lors d’un voyage au Maroc. »

6

Vous avez un fils de 2 ans, Morris. Comment conciliez-vous voyage et maternité ?

De nombreuses personnes nous disaient que nous - mon mari et moi - devions encore en profiter pour voyager lorsque nous n'avions pas d'enfants. Après ça, ça ne se reproduira plus, disaient-ils. Je ne me voyais pas partir chaque année au Centerparks car j'étais convaincue que voyager avec un enfant était tout à fait possible. Sur Instagram j'ai atterri sur d'autres blogs et j'ai heureusement découvert beaucoup de familles avec enfants qui voyagent autour du monde. D’un coup, voyager avec de jeunes enfants semblait tout à fait possible. Le grand avantage, c'est que pour l'instant, nous ne sommes pas liés à la scolarité obligatoire, ce qui nous donne beaucoup de liberté pour voyager. Il faut toutefois parfois peser le pour et le contre. Par exemple, nous avions prévu de faire le tour de l'Asie pendant 3 mois à l'automne. Malheureusement, le virus Zika est très répandu en Asie, ce qui est très dangereux pour Morris. Qui plus est, mon mari et moi rêvions d'un deuxième enfant. Nous avons donc dû faire un choix : un deuxième enfant ou le voyage ? Finalement, nous avons décidé de mettre le voyage en attente. Une bonne décision, car nous attendons maintenant un heureux événement.

7

Que recommanderiez-vous aux autres parents qui ont prévu un voyage avec leur famille ?

Mon conseil ultime pour les autres parents qui voyagent : soyez flexibles. Ne vous attendez pas à ce que tout se passe comme à la maison. Renoncez au rythme du quotidien. Nous allons bientôt à Majorque, où l’on ne mange qu'à 21.00 heures. En tant que touriste, nous ne pouvons pas nous attendre à mettre les pieds sous la table à 18h ou à mettre notre enfant au lit à 19h. Je remarque que cela constitue un obstacle pour de nombreux parents, mais les enfants sont beaucoup plus flexibles qu'on ne le pense. Si les parents adoptent une attitude flexible, les enfants l'accepteront automatiquement.

Un autre conseil est de toujours rester calme. Partir en voyage entraîne beaucoup de stress, et bien entendu, les enfants ressentent aussi la tension de leurs parents. C'est pourquoi je pense qu'il vaut mieux les impliquer dans tout le processus et rester calme. Cela se répercute positivement sur les enfants. Pensez également à l'avance aux distractions dans l'avion, comme les livres, de la nourriture ou un iPad. Morris est une véritable pile électrique qui ne peut pas rester tranquille. Pourtant, nos vols se déroulent toujours sans problème. Et c'est en partie parce que nous restons toujours calmes, mais aussi parce que nous prévoyons des distractions. En combinant les deux, les choses ne peuvent pas mal tourner.

« La vue sur les Trois Rondavels en Afrique du Sud était était tellement belle que j’en ai eu le souffle coupé. »

8

Quelles villes/pays figurent encore sur votre liste ?

En haut de ma liste de choses à faire, on retrouve l’Asie. Le Vietnam, le Cambodge, le Laos et le Myanmar me plaisent énormément. Et bien que je n'avais pas d’affinités particulières avec le Maroc au début, j'en suis maintenant folle. J'y suis allé 3 fois depuis et j'ai beaucoup aimé. Cela m'a donné envie d'aller en Namibie ou en Tanzanie. Le Sri Lanka occupe aussi une place de choix sur ma liste. Pour le prochain voyage lointain, ma préférence va donc à l'Asie, de préférence la Thaïlande. La première destination de notre petite famille de quatre sera de toute façon l'Asie.

9

Quel est votre meilleur conseil de voyage pour les autres globe-trotters ?

Prenez les choses comme elles viennent. Du début à la fin du voyage. Ne définissez pas trop à l'avance, mais ne montez pas non plus dans l'avion ou dans la voiture sans préparation, certainement pas avec des enfants. Déterminez un petit peu ce que vous voulez vraiment faire, mais n’établissez pas de plans serrés pour la journée. Regardez ce que vous avez envie de faire le matin au petit déjeuner, et décidez sur base de cela de ce que vous allez faire durant la journée. Ne vous fixez pas non plus de destination, mais laissez-vous guider par les vols proposés. Vous découvrirez de super endroits où vous ne vous seriez peut-être jamais imaginés. Rien n'est plus amusant que de se perdre dans des rues inconnues et de découvrir des endroits cachés.

10

Qu’emportez-vous toujours dans votre valise ?

En fait, en vacances, il y a beaucoup de choses dont je n’ai pas besoin. Il n’y a que mon appareil photo que je veux toujours avoir avec moi. J'emporte aussi une paire de bonnes chaussures de marche. Dans mon cas, ce sont des sandales Teva. De cette façon, mes pieds peuvent respirer suffisamment tout en bénéficiant du confort nécessaire. En tant que mère voyageuse, un porte-bébé est un indispensable dans ma valise.

11

Comment protégez-vous vos yeux en vacances ?

En vacances, je me protège toujours les yeux avec des lunettes de soleil. Je voyage beaucoup et j'attache beaucoup d'importance au soin de mes yeux. Vous n'avez qu'une seule paire d’yeux, alors prenez-en soin.

12

JVous partagez beaucoup sur votre blog. Y a-t-il quelque chose que vos abonnés ne savent pas encore sur Nies ?

Je pense que beaucoup de gens ne savent pas que j’ai commencé à voyager tard et que je n'ai pas encore visité beaucoup de pays.

Vous voulez savoir quels endroits j'ai visités ? Ou vous avez des questions sur le fait de voyager avec des enfants ? Sur mon blog, vous pouvez lire toutes mes aventures de voyage.